Salaires

Quels sont les salaires minima prévus par la convention collective ?

Au 01/02/2017

Catégorie Niveau Echelon Salaire minima et base de calcul de la prime d’ancienneté
Ouvriers et employés I 1 1 502 €
2 1 531 €
3 1 562 €
II 1 1 562 €
2 1 593 €
3 1 624 €
III 1 1 626 €
2 1 657 €
3 1 691 €
IV 1 1 722 €
2 1 756 €
3 1 791 €
Techniciens et agents de maîtrise IV 1 1 736 €
2 1 807 €
3 1 882 €
V 1 1 997 €
2 2 077 €
3 2 157 €
VI 1 2 304 €
2 2 396 €
3 2 486 €
Cadres VII 1 2 822 €
2 3 130 €
3 3 192 €
VIII 1 3 815 €
2 4 120 €
3 4 449 €
IX 1 4 814 €
2 5 197 €
3 5 615 €

 Quelles sont les primes prévues par la convention collective ?

Une prime de fin d’année est versée en fin d’année civile aux salariés ayant plus d’un an d’ancienneté. Elle correspond au salaire mensuel de base du niveau et de l’échelon du salarié concerné.

Elle est accordée au prorata du temps travaillé pour les temps partiels, en cas de départ de l’entreprise et de suspension du contrat de travail supérieure à 2 mois par année civile (sauf accident du travail, maladie professionnelle, maternité) .

Une prime d’ancienneté est accordée à partir de 3 ans d’ancienneté.

Elle correspond à un pourcentage du salaire minimal mensuel 3% à partir de 3 ans d’ancienneté augmenté de 1% chaque année jusqu’à un plafond de 10%.

Une indemnité d’habillage est accordée aux salariés devant revêtir une tenue spécifique. Elle est fixée à 15 €.

À quelles majorations le salarié peut prétendre en cas de travail de nuit ? en cas de travail du dimanche ?

Travail de nuit: les salariés bénéficient d’une majoration de 10% du taux horaire en cas de travail habituel et de nuit et de 25% en cas de travail exceptionnel (sauf personnel de roulage).

Le travail du dimanche ouvre droit à une majoration de 100% pouvant être remplacée par un repos compensateur équivalent par accord d’entreprise ou d’établissement.